TORCHES DE SOUDAGE MIG

Le soudage MIG MAG est un procédé de soudage semi-automatique. Il existe deux principaux types de torches: la torche refroidie par air (gaz protecteur); la torche refroidie par eau ou liquide réfrigérant en circuit fermé. Le dévidoir du poste à souder chargé d'une bobine achemine le fil qui a pour fonction à la fois de métal d'apport et électrode jusqu'à la torche pour y être fondu. Un arc électrique est provoqué au contact des pièces à souder: la soudure semi-auto est en action. Retrouvez sur notre site notre gamme de torches de soudage MIG comprenant les modèles MB EVO PRO et MIG B, du fabricant français BINZEL. La torche de soudage doit être en adéquation avec les performances du poste à souder.

Affinez votre recherche

En savoir plus sur les torches de soudage MIG 

Le soudage MIG MAG (Métal Inert ou Activ Gas) est un "procédé de soudage semi-automatique utilisant un gaz : argon, hélium ou CO2, pour protéger la soudure de la corrosion". Lors du soudage MIG, un arc électrique est provoqué au contact des pièces à souder. Pour un soudage à l'arc sous gaz tel que le soudage MIG MAG, la torche de soudage est l'outil essentiel. Le choix de votre torche de soudage doit être porté sur le confort, le poids de la torche, la dissipation de la chaleur, la forme, le positionnement de la main et de la gâchette. De plus, la torche de soudage doit être en adéquation avec les performances du poste à souder. Il existe deux principaux types de torches de soudage, la torche refroidie par air, gaz protecteur et la torche de soudage refroidie par eau ou liquide réfrigérant en circuit fermé.

La torche refroidie par air 

La torche à refroidissement par air est plus courante. La plupart des torches de soudage refroidies par air utilisent une conception coaxiale. Le facteur de marche maximal défini par la norme pour ces torches est de 60%. Plus le facteur de marche est élevé avec les torches refroidies à l'air, plus les câbles sont imposants et les torches deviennent plus lourdes, ce qui les rend plus difficiles à manœuvrer. Il est important de comprendre ce qu'est le facteur de marche. Le facteur de marche est ce qui définit le temps d'utilisation en soudage arc allumé et le temps de refroidissement nécessaire entre deux opérations de soudage. Celui-ci est exprimé en pourcentage sur une période de 10 minutes. Ainsi, par exemple pour une torche de soudage par air avec un facteur de marche à 60%, cela signifie qu'elle peut être utilisée pour souder avec un maximum de 6 minutes à un ampérage définit avant d'avoir besoin d'un refroidissement de 4 minutes. 
Les critères de choix d'une torche de soudage à refroidissement par air seront son intensité de soudage, la longueur de gaine, le type de gâchette, la robustesse, le facteur de marche ainsi que les designs.

La torche de soudage MIG refroidie par eau ou liquide

Les principales caractéristiques de la torche refroidie par eau sont son intensité de soudage, son facteur de marche à 100 % c'est-à-dire qu'il n'y a pas besoin de temps de pause entre utilisation et enfin le réseau de refroidissement en circuit fermé par liquide réfrigéré. Les torches de soudage refroidies à l'eau ont des circuits de circulation d'eau qui traversent la gaine de la torche ce qui permet un refroidissement optimal de la torche de soudage. De plus, ces torches sont équipées de poignées plus petites et de câbles de liaison plus petits ce qui les rend plus légères et maniables que les torches refroidies par air. Il est préférable d'opter pour une torche à refroidissement par liquide pour les soudures qui demandent de gros facteurs de marche. En effet, cela permet de réduire la fatigue et améliorer la maniabilité. La torche de soudage refroidie à l'eau améliore la productivité et prolonge la vie des pièces consommables.

Menu